GRAVATS

A l'angle de la rue de Paris et de la rue St Germain, un riverain en travaux s'est lâché. Oubliant sans doute la loi, encore moins la sécurité (les gravats débordent sur la chaussée), l'environnement et même l'esthétique d'un quartier qu'on aime tant...

L'ADCH rappelle que la municipalité met en place deux collectes par mois des encombrants et qu'une décheterie est accessible gratuitement aux véhicules personnels pour les gravats. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la ville.

Nous condamnons ce dépôt sauvage d'ordure, loin du civisme, du respect et du sens de la responsabilité que nous défendons habituellement. Si un voisin a la chance de connaître l'auteur de cette immonde sculpture (qu'on espère très éphémère), qu'il ait la gentillesse de lui montrer la direction de la déchetterie, mais aussi celle de l'ADCH.

ADCHement vôtre.